Accueil > Actualités > Vie professionnelle > L’État bientôt dans le box des prévenus ?

Professions

13|10|2017

L’État bientôt dans le box des prévenus ?

À la maison d’arrêt de Nîmes, on compte 400 détenus pour… 190 places. Estimant que l’État met les détenus et le personnel en danger, l’avocate pénaliste Khadija Aoudia a décidé de tenter l’impossible : une citation directe de celui-ci devant le tribunal correctionnel. Explications.

Suite de l'interview téléchargeable ci-dessous.

Gaz. Pal. 10 oct. 2017, n° 304x5

Télécharger